Green Book : Sur les routes du sud

Peter Farrelly

L'histoire

En 1962, alors que règne la ségrégation, Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts.

Avec

Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardellini

Sorti

le 23 janvier 2019


La fiche allociné

 

 

La critique d'al 1

Une bien belle histoire

 

Voilà une belle histoire de rencontre et de changements de valeurs, jouée par deux comédiens au sommet, puissants et d'une grande finesse en même temps, qui visiblement se régalent à interpréter deux très beaux personnages complexes, des clichés pleins de surprises… L'un des frères Farrelly est à la réalisation, sans son alter ego, sans sa marque de fabrique : la comédie farfelue. C'est un récit classique, large, un road-movie d'un temps révolu, filmé et monté avec un vrai sens du rythme, très plaisant, divertissant et instructif, une belle production destinée à un large public, confortable comme un bon vieux fauteuil en cuir, très américaine avec ses héros un peu cabossés qui parviennent à rester maîtres de leur vie. Il y a un peu de tout, de l'émotion, de l'humour, de la bravoure, de la bonne musique, du suspense, un poil d'ambiguïté, mais au final, on peine à se laisser emporter complètement. Peut-être un peu trop de savoir-faire, et pas assez de personnalité ?

Vos commentaires pour ce film

Ode à l’amitié entre un pianiste et son chauffeur.
La démarche la parole la façon de manger, Viggo Mortensen est investi dans cette grande gueule à l’accent italien prononcé.
Mahershala Ali, très élégant patron noir, mélancolique à la découverte de l'autre.
La comédie repose sur leurs 2 caractères opposés, ils vont beaucoup apprendre l'un de l'autre au cours de leur périple drôle et sensible, la musique est illustrative, le scénario bien mené manque de dynamisme et tous deux sortent grandis de leur aventure.


Dominique P, le 2 février 2019

 

Envoyez votre commentaire